Il y a quelque chose de hiératique dans ces objets de prière, avec ce mouvement de l'esprit qu'est le jeu paradoxal du plein et du vide.
Menu